Internet Mayotte

Recensement agricole 2020 : Les premiers résultats

publié le 15 décembre 2021 (modifié le 17 décembre 2021)

Après une phase de collecte du mois d’octobre 2020 au mois de mai 2021, le recensement agricole effectué à Mayotte livre ses premiers résultats.

-* La collecte en face à face : 25 enquêteurs sur le terrain
Le recensement agricole 2020 s’est déroulé dans toute la France du mois d’octobre 2020 au mois de mai 2021 dans un contexte de crise sanitaire sans précédent. Un défi pour cette vaste opération effectuée tous les dix ans par l’ensemble des États membres de l’Union Européenne.
Réalisé par le Service de la statistique et de la prospective et les services statistiques déconcentrés du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le recensement agricole a été mené en France continentale via un nouveau système de recueil de données par internet auprès d’une grande partie des exploitants. Dans les DOM la collecte a été principalement opérée en face à face par les enquêteurs du ministère.
Particulièrement à Mayotte, les entretiens de collecte ont permis aux enquêteurs multilingues recrutés localement d’approcher, sur le terrain et dans le respect des consignes sanitaires, les exploitants à partir des 12 000 unités statistiques qui avaient été identifiées.

La surface valorisée par les 4 315 « exploitations agricoles » entrant dans le champ du Recensement agricole 2020 est de 6 000 hectares ou 1,4 ha en moyenne soit 3 fois la surface moyenne exploitée par les ménages agricoles en 2010.

-* Le premier recensement agricole à Mayotte depuis la départementalisation
Le recensement agricole 2020 est le premier mis en œuvre à Mayotte sur la base de critères communs à l’ensemble des départements français, notamment par la définition de ce qu’est une « exploitation agricole » ; celle-ci commercialisant nécessairement tout ou partie de sa production, quelles qu’en soient les modalités. Cependant, les seuils utilisés ont été adaptés et identiques pour les cinq DOM et l’absence de référence administrative, n° SIRENE par exemple, n’a pas été excluant.

Si chacun se souvient de la précédente opération de très grande ampleur réalisée de 2008 à 2010, il faut rappeler que celle-ci avait collecté des informations, certes similaires, mais auprès de l’ensemble des familles possédant un cheptel ou cultivant fruits ou légumes, sans considération de commercialisation. Pour mémoire, 15 700 « ménages agricoles » cultivaient alors 7 100 ha soit une surface moyenne inférieure à ½ hectare.

-* Que conclure sur l’évolution de la structure de production agricole entre 2010 et 2020 ?

Si, à ces 6 000 hectares, est ajoutée une surface estimée, de l’ordre de 1 100 à 1 500 hectares, en production par les familles pratiquant une culture strictement « vivrière » (production sans vente), la surface cultivée sur l’Île se situe entre stabilité et légère croissance (de 0 à + 5%).

Parallèlement, le nombre de ces familles qui n’entrent pas dans le champ du RA 2020 est estimé à hauteur de 2 500 ; ajoutée aux 4 315 exploitations, la population avec accès à un cheptel ou à une terre agricole représente aujourd’hui 45% de la photographie de 2010 et 75% de ce que nous avait appris le recensement général de la population mené par l’INSEE en 2017.

Il apparaît donc que la population globale agricole a diminué de moitié faisant apparaitre 2 profils distincts : d’une part celui des exploitants entrant dans le champ du RA 2020, déjà professionnels ou probablement dans une dynamique de professionnalisation et d’autre part, les ménages « hors champ », strictement vivriers.

La population agricole à Mayotte en 2020

En nombre En surface Surface moyenne
Exploitations dans le champ du RA 2020

(sources RA 2020 - données provisoires)

65 % plus de 80 % 1,4 hectare
Ménages vivriers

(source SISE "Vivrier 2020" - estimations)

35 % moins de 20 % environ 1/2 ha


Par ailleurs, il est constaté que plus de 20% des chef(fe)s des exploitations entrant dans le champ du RA ont 67 ans et +
avec une problématique de renouvellement qui constitue dès à présent un sujet majeur : 10% de moins de 40 ans face à 75% de plus de 50 ans. L’âge médian (autant de personnes plus âgées que de personnes plus jeunes) est de 56 ans pour les femmes et 59 ans pour les hommes.


Nombre d’exploitations selon l’âge du chef d’exploitation en 2020



Avertissement
Les données présentées sont provisoires et ne couvrent pas l’ensemble des questions posées.
Elles sont un point d’étape avant des données définitives ultérieures et notamment la publication des données de l’ensemble des pays européens d’ici la fin de l’année 2022 par Eurostat.



Pour continuer la lecture, télécharger la publication RA2020_premiers_résultat_Mayotte ci-dessous :