Contenu

Les contrôles forestiers

Les contrôles forestiers constituent une mission importante des services déconcentrés du ministère en charge de l’agriculture et de la forêt. Ils ont pour vocation de garantir sur la base d’instructions nationales spécifiques l’application effective des dispositions du code forestier, la préservation de la forêt et des écosystèmes au sein des territoires et la mise en œuvre d’une gestion durable et multifonctionnelle des forêts (L.121-1 du Code Forestier).
A ce titre, la DAAF sous l’autorité du Préfet, met en œuvre un plan de contrôle ajusté annuellement au sein du plan d’action stratégique de la Mission Inter Services de l’Eau et de l’Environnement (MISEN), qui fixe la pression de contrôle à mettre en place et les moyens humains et techniques à déployer en conséquence.
Ces missions sont fondamentales pour assurer la protection du couvert forestier et agroforestier dans un contexte de pression croissante sur les ressources naturelles.
En effet chaque année, l’espace forestier mahorais subit des atteintes répétées : coupes ou abattages illicites d’arbres, défrichements et incendies de forêts. A l’échelle insulaire, la suppression du couvert forestier et agroforestier a des conséquences irréversibles sur la conservation de la biodiversité, la protection des sols et la préservation de la ressource en eau douce et la préservation du lagon.
La DAAF lutte en conséquence régulièrement et activement contre la déforestation et ses conséquences sur l’ensemble du territoire mahorais (foncier privé et public).