Contenu

Filières

A Mayotte, les besoins des consommateurs sont couverts à 50% par la production alimentaire locale. Toutefois cela correspond en grande partie à de l’autoconsommation de produits vivriers par les familles rurales et les circuits formels de commercialisation sont peu développés au regard des ventes informelles de bord de route, opérées par les bazardiers qui achètent en direct en payant cash les productions sorties du champ.
Plusieurs facteurs concourent à cette situation, en particulier la petite taille des unités de production, la quasi-absence de système de commercialisation collectif et l’absence d’unités structurantes (abattoirs, poussinières, …).

Afin d’atténuer les conséquences de l’isolement insulaire et de mettre en valeur les réelles potentialités de développement sur le marché intérieur comme à l’exportation, la production agricole locale est soutenue par le programme POSEI Mayotte, dont les objectifs opérationnels sont les suivants :

  • augmenter la production locale et sa mise en marché, afin d’améliorer le taux de couverture ;
  • assurer à chaque producteur un revenu équitable ;
  • produire de la valeur ajoutée localement par le développement de la fabrication des produits élaborés ;
  • structurer les filières avec des organisations professionnelles pérennes ;
  • développer des marchés de niche et à l’export : Ylang, Vanille, PAPAM.

Le programme POSEI est structuré autour de 3 groupes de mesures :

  • Les actions transversales, visant la structuration des filières et le développement de réseaux de références technico-économiques ;
  • Les actions en faveur des productions agricoles (végétales et animales) dont les bénéficiaires directs ou indirects sont principalement les producteurs ;
  • Le Régime Spécifique d’Approvisionnement (RSA) dont le principe consiste en un soutien à l’approvisionnement en certains produits destinés aux productions locales.