Contenu

Exploitations

Mayotte comptait en 2010 (dernier recensement) 15.700 ménages exerçant une activité agricole, soit un tiers des ménages mahorais, avec la répartition suivante :

  • 13.000 très petites exploitations,
  • 2.500 exploitations intermédiaires,
  • 200 exploitations professionnelles.

Environ 3.200 entreprises sont enregistrées au Centre de Formalité des Entreprises (CFE) de la Chambre de l’agriculture, de la pêche et de l’aquaculture à Mayotte (CAPAM).

La pluriactivité est très répandue : seulement 48 % des chefs d’exploitation sont agriculteurs à titre principal. Parmi les principales caractéristiques du secteur agricole à Mayotte, on peut noter :

  • des exploitations agricoles de petite taille (0,45 hectare cultivé en moyenne par exploitation) avec des difficultés d’accès aux parcelles et un relief accidenté,
  • un système de polyculture associée qui prédomine mais se diversifie : la majorité de la population agricole pratique la polyculture, associant des productions vivrières et des arbres fruitiers. Cette production est destinée en partie à l’autoconsommation. Les cultures vivrières (principalement banane et manioc) occupent ainsi 92 % de la surface cultivée totale,
  • un élevage bovin qui est historiquement une forme de capitalisation pour les agriculteurs. 23 % des ménages agricoles possèdent au moins un bovin adulte, et 14% élèvent des ovins ou des caprins,
  • une diversification et une modernisation de l’agriculture mahoraise avec un développement important de la production maraîchère et de l’élevage hors-sol de volailles.

Les dispositifs du PDR viennent en appui à la modernisation et au développement durable des exploitations agricoles mahoraises. Sont ainsi notamment mobilisables les mesures visant :